Dialogue interreligieux

« Lorsque nous travaillons pour les âmes, nous ne pouvons user que de persuasion et d'amour... Nous ne pouvons rien faire tant que nous n'avons pas persuadé les gens autour de nous qu'ils sont aimés... » (Cardinal Lavigerie, 1885)

« Nous croyons qu'en toute religion il y a une secrète présence de Dieu, des semences du Verbe qui reflètent un rayon de sa lumière... » (Chapitre 1967)

« Nous célébrons et partageons cette vie avec Dieu lorsque nous allons à la rencontre des cultures et des religions... nous réjouissant de la foi vivante de ces croyants et les rejoignant dans leur quête de la Vérité, cette Vérité qui nous rend tous libres. » (Chapitre 1998)

Missionnaires, nous sommes appelés à faire les premiers pas pour rencontrer les personnes, qu'elles que soient leurs convictions, leur religion.

Au Burkina Faso, cette réalité se traduit surtout dans la rencontre respectueuse et évangélique avec les adeptes des religions traditionnelles et avec les musulmans.

Dans cette rubrique, nous étudierons divers aspects de ces religions, particulièrement de l'islam.

Grâce au site de l'ARCRE, encore quelques articles qui permettent de garder espoir, même si la préoccupation face à la violence reste présente.

Quelques extraits du dernier bulletin de l'Action pour la Rencontre des Cultures et Religions en Europe.

Le PISAI, Institut Pontifical d'Etudes Arabes et d'Islamologie, célébre ses 50 ans. A cette occasion un congrès a été organisé, et le Pape François a reçu ses délégués.

Les attentats de Paris les 7 et 9 janvier derniers, et la manifestation qui a suivi, ont suscité divers commentaires et réactions. Par ailleurs, la publication par le journal satirique le 14 janvier 2015 d'une nouvelle caricature du prophète en première page, même si cette dernère était accompagnée du texte "Tout est pardonné", a provoqué dans le monde musulman de très vives réactions et protestations.
Il est intéressant de pouvoir lire les opinions et suggestions de personnes de divers horizons et origines.
Quelques articles sont pris sur le site de l'ARCRE.

Le 16 janvier 2015, des nouvelles alarmantes nous parvenaient de la Province :