Vu au Sud - Vu du Sud

Le vendredi 4 juillet 2008, Maurice Oudet s'est rendu (avec un groupe international de jeunes adultes) à Bama, à la rencontre des producteurs de riz. Ils ont été impressionnés par le dynamisme et la détermination des femmes étuveuses.

Nous  reprenons ici un article paru le mardi 24 juin 2008 dans le quotidien burkinabè "L'Observateur" parce que nous pensons comme lui que le risque d’« un massacre à grande échelle des Peuls » est devenu une réalité. Un seul regret : le ton est parfois un peu trop polémique, au moment où il nous faut rassembler le plus grand nombre pour construire « un pays où toutes les communautés vivent en harmonie ».

Depuis quelques années, avec le SEDELAN, je me suis intéressé à l'alphabétisation des peuls dans leur langue, le fulfulde. Cela m'a donné l'occasion d'être témoin de quelques expériences intéressantes.

Les petits producteurs ont été exclus de la conférence de la FAO organisée du 3 au 5 juin 2008 à Rome et restent marginalisés alors qu'ils font partie de la solution à la crise alimentaire mondiale que nous connaissons.

Un conflit entre éleveurs et agriculteurs a fait 3 morts et des blessés à Perkoura, un village du département de Loropéni à 25 km de Bouroum Bouroum et à quelques encablures de Dimolo, au Burkina Faso.