Témoignages

 

le Père Jean Paul Guibila, Burkinabè nommé au Mexique, a déjà partagé une peu de ses découvertes avec nous précédemment. Il parle dans ce nouvel article de son séjour pendant la semaine sainte dans une région où certaines personnes d'une éthnie particulière ont su conserver leur dialecte malgré la forte influence espagnole. Il nous partage les réflexions assez fortes et personnelles que cette rencontre lui ont inspirées.

Si l’Algérie ne se trouve pas dans la Province d’Afrique de l’Ouest, la Basilique Notre-Dame d’Afrique à Alger nous ramène aux débuts de notre mission, puisqu’elle a été inaugurée en 1872. Elle a été restaurée en 2009 et 2010, et le recteur de la basilique, le Père Bernard Lefebvre, a envoyé une lettre au début de 2012 à son sujet. Nous la partageons aux visiteurs de notre site.

Cet article nous a été envoyé par la même personne qui racontait comment un voyage déjà ancien au Burkina, à Bobo-Dioulasso, avait joué un rôle essentiel pour sa foi. Les récents événements du Mali on fait revivre en elle des souvenirs de rencontre avec les Touaregs, il y a de cela bien longtemps. Merci Véronique pour ce partage.

En ce temps pascal, le texte qui suit, nous invite à une vision tout à la fois profonde et humoristique du "passage" : la naissance et la mort sont bien proches. C'est une autre "histoire" tirée du livre du Père Charles Sarti, nous partageant des expériences vécues et bien concrètes de sa vie missionnaire dans les diocèses de Dédougou et Nouna, au Burkina Faso.

Notre confrère Anselme Tarpaga, après trois années de mission en Algérie, a été nommé au Caire pour y faire une licence en islamologie et en arabe. Revenant sur son expérience passée, il nous partage l'importance qu'a eu la gratuité dans sa expérience passée.

Sous-catégories

Les informations sur nos maisons de formation datent de quelques années, et nous avons demandé aux responsables de ces maisons de nous donner des nouvelles plus récentes.
La première réponse reçue vient de Samagan, le noviciat près de Bobo-Dioulasso (lire la suite)

 

La deuxième réponse nous a été donnée par la "Maison Lavigerie", notre maison de formation à la périphérie de Ouagadougou, où les candidats ont leurs trois premières années de formation (lire la suite)